Le tatouage du cou est très compliqué, il y a plusieurs facteurs impliqués qui en font un domaine pas pour les amateurs. Le premier problème avec le tatouage du cou est qu’il n’y a pas de bon endroit pour reposer la main pendant le tatouage. Le positionnement est gênant et le tatoueur devra souvent faire pivoter son poignet et faire flotter son coude, ce qui est à l’opposé de la position de tatouage habituelle. La peau du cou est également très fine et doit être travaillée avec soin, sinon l’encre saignera facilement des lignes.

Faire un tatouage sur le pied peut être un vrai cauchemar. Certaines personnes ont une peau décente sur le pied qui prend très bien l’encre, mais certaines personnes ont des pieds en cuir qui combattent la pénétration de l’encre à chaque pas. Même avec un tissu cutané idéal, le pied pose des problèmes en ce sens qu’il n’y a pas de bon endroit pour reposer la paume et le poignet pendant le tatouage.

Le tatouage de la ligne de culotte est difficile non pas à cause de la peau mais du placement. La peau autour de la ligne de culotte est idéale pour le tatouage, elle s’étire bien et conserve bien la couleur. Le problème avec la ligne de culotte est que c’est une zone difficile à tatouer car l’artiste doit toujours surveiller le placement de ses mains et faire un travail professionnel.

Les tatouages ​​faciaux sous forme de dessins ou de maquillage facial sont probablement la zone du corps la plus complexe à tatouer. Il y a des problèmes de gonflement, de saignement, de rétention d’encre et de pénétration d’encre. La chair sur le visage est grasse et l’encre a tendance à se répandre facilement, un grand soin et une main habile sont nécessaires pour le tatouage du visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *