À l’époque moderne, l’art du tatouage est devenu largement axé sur les jeunes, dominé par de jeunes tatoueurs formés aux beaux-arts et à la culture. Leurs clients sont tout aussi jeunes et souvent ornés de motifs forts et audacieux sur les bras, les mains, les jambes et le corps, ainsi que de multiples piercings.

Le tatouage contemporain est apparu pour la première fois dans les années 1970, lorsque les jeunes anti-establishment ont commencé à porter des tatouages ​​comme symbole de résistance aux valeurs respectueuses de la loi et de la classe moyenne. Par coïncidence, au même moment, de nouveaux tatoueurs sont apparus dotés de différents types de formation.

Avant, il était typique pour les nouveaux tatoueurs de faire leur apprentissage avec un tatoueur expérimenté, apprenant les ficelles du métier lentement. Mais avec cette multitude de sentiments contre-culturels, de nombreux nouveaux et jeunes tatoueurs ont simplement commandé une machine et quelques fournitures de base et se sont lancés seuls.

Avec leur présence, de nouvelles images de tatouage ont commencé à émerger, ce qui a beaucoup plu à ce public plus jeune et plus tapageur. Ces conceptions de tatouage ont été principalement inspirées par des cultures «exotiques» telles que le Japon, Bornéo, les Samoa et l’Amérique du Nord plutôt que de provenir de sources traditionnelles telles que les conceptions nord-américaines et européennes.

L’essor du tatouage contemporain devient irrésistible. Longtemps impopulaire et stigmatisé en Occident, le tatouage a reçu une nouvelle tournure positive davantage associée à des traditions culturelles bien respectées.

Lentement et sûrement, les tatoueurs modernes et les promoteurs du tatouage ont réintégré avec succès le tatouage dans la société occidentale moderne. Les tatouages ​​sont passés d’une marque de stigmatisation utilisée par les motards, les criminels, les gangsters et les militaires à une marque d’expression individuelle. Un nouveau statut élevé est ainsi né.

Au fil du temps, le tatouage contemporain a apporté deux changements durables et significatifs dans le monde du tatouage. Premièrement, les conceptions générales de tatouage ont radicalement changé en passant des conceptions traditionnelles en forme de badge qui sont courantes depuis des centaines d’années en Occident à des conceptions non occidentales qui ciblent de larges pans de peau.

Deuxièmement, les tatoueurs contemporains ont commencé à privilégier les conceptions de tatouage personnalisées qu’ils avaient créées plutôt que d’utiliser un flash de tatouage ou quelque chose retiré du mur d’un studio de tatouage. Les clients de tatouage sont fortement encouragés à concevoir leurs propres tatouages ​​avec l’aide de ces tatoueurs d’un nouveau genre.

Ironiquement, la transformation de notre vision du tatouage est possible car la position historique du tatouage en tant que signe stigmatisé n’a jamais été vraiment fixée, et finalement le statut négatif d’un tatouage s’est érodé au fil du temps, donnant naissance au tatouage contemporain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *